Le 51e congrès de la Société d’Ergonomie de Langue Française s’est déroulé à Marseille du 21 au 23 octobre 2016 (https://self2016.sciencesconf.org/).

Des représentants de l’Unité de Recherche Forme et Fonctionnement Humain ont, à cette occasion, été invités à présenter leurs travaux.

La première étude impliquait 3 Maîtres-Assistants de la HELHa (N. Draye, C. Arnould et M. Scohier) et 2 Masters en kinésithérapie dans la réalisation de leur mémoire (M. Malbranque et M. Morand). Elle portait sur l’effet d’un programme d’échauffement de 4 semaines en entreprise – commandité par KIABI Douai en l’occurrence – sur les aptitudes physiques des travailleurs et l’impact de cet échauffement sur les troubles musculosquelettiques. 133 travailleurs ont ainsi pris part à des séances d’échauffement, d’une durée de 6 à 8 minutes et dispensées 5 fois par semaine, incluant des exercices d’étirement et de renforcement musculaire. Les résultats montrent que 6 à 8 minutes d’activités physiques par jour suffisent à améliorer significativement la condition physique du travailleur sédentaire, ce qui pourrait indirectement avoir un impact positif sur leur bien-être, la réduction des troubles musculosquelettiques et l’absentéisme au travail.

congres-2

La deuxième étude découle d’un partenariat entre un Maître-Assistant de la HELHa (F. Dierick), le CESI (C. Mostosi), l’aéroport de Charleroi (JF. Stéphenne) et le Wallonie Aerotraning Network (P. Romain). Elle portait sur l’observation des stratégies de manutention de charges en soute d’avion à fuselage étroit lors de l’utilisation d’un convoyeur télescopique à rouleaux. L’utilisation de ce type de convoyeur comme aide à la manutention a engendré une diminution du nombre d’accidents de travail en soute à l’aéroport de Charleroi. Ce travail a permis d’identifier les stratégies optimales de chargement et déchargement de bagages, par comparaison notamment entre les mouvements de travailleurs experts (plus de 5 ans d’expérience) et novices. Sur cette base, une video de formation a pu être réalisée à l’attention des bagagistes, mettant en avant les postures les plus sécuritaires.

 

Fabien Buisseret

Suis-nous sur les réseaux sociaux