Le secteur de la Santé a été mis à rude épreuve ces derniers mois en raison de l’actualité sanitaire. Elle nous a permis de découvrir encore davantage les facettes de la profession d’infirmier. Une profession en pleine mutation.

Initiée il y a 6 ans, cette mutation répond entre autres à une directive européenne qui impose, par exemple, 4600 heures de formation et les compétences de niveau 6 du Cadre Européen de Certification. Il s’agit de repenser la profession pour répondre adéquatement aux problématiques actuelles de Santé et à l’évolution des politiques en la matière.

L’identité professionnelle évolue.

>>> Aujourd’hui, les praticiens doivent démontrer une multitude de compétences tant intellectuelles que pratiques ou administratives. L’amélioration de la qualité des soins grâce à un raisonnement clinique est une priorité dans cette profession.

C’est pourquoi, toutes les institutions qui organisent la Bachelier Infirmier Responsable en Soins Généraux : CPSI, FWB, HE CONDORCET, HE FRANCISCO FERRER, HE LEONARD DE VINCI, HE ROBERT SCHUMAN, HELB, HELHa, HELMO, HENALLUX, HEPL, HEPN, HERS, PROVINCE DU HAINAUT… ont collaboré pour développer un projet de visibilité de la formation sous forme de capsules vidéos et ainsi favoriser la reconnaissance de cette profession. Nous vous proposons de découvrir, en images, les divers aspects de la profession d’infirmier·e responsable en soins généraux.

Plus d’informations sur la formation :

Suis-nous sur les réseaux sociaux