Ce 25 novembre 2014, le département paramédical de Jolimont a accueilli Monsieur W. Hesbeen dans le cadre des journées de partenariat avec les institutions qui accueillent les étudiants en stage.

Les soins infirmiers s’intégrant dans une formation professionnalisante, il y a une nécessité de « penser ensemble » sur le terrain et dans les structures de formation. Tant les enseignants que les infirmiers doivent s’interroger : quel infirmier voulons-nous former pour demain, quels collègues souhaitons-nous pour demain ? Il y a donc une nécessité de parler ensemble pour penser ensemble.

Monsieur Hesbeen nous a rappelé, qu’historiquement, le système de soins s’est toujours préoccupé du corps de l’homme plus que de l’humain lui-même. Ainsi, dans bon nombre de structures de soins, les soignants restent centrés sur la tâche.

IMG_7166

Lors des stages où l’organisation des soins est principalement en série, nous constatons que les étudiants sont déstabilisés. En effet, on enseigne de prendre soin d’une personne de manière globalisée et pas uniquement de faire des soins.

Nous devons nous questionner sur notre enseignement pendant les stages. Conduit-il à distinguer les soins (actes techniques) du soin centré sur une personne unique qui requiert notre attention ? On peut donc faire des soins en prenant soin ou pas. Comment resituer le patient dans sa situation de sujet, sa singularité  et ne pas le considérer uniquement comme un objet de soins ?

« Il ne suffit plus de bien faire tout ce qu’il y a à faire », pour que l’humain se sente « bien traité ».

Et nous, enseignants, nous sentons-nous interpellés par le « prendre soin » de l’étudiant et le considérons-nous aussi dans sa singularité? Enseigner, c’est transmettre et expliciter des connaissances le plus clairement possible. Par contre, professer c’est partager sa passion, aider l’étudiant à élever sa réflexion.

Nous n’avons pas résisté à l’envie de vous partager la phrase de conclusion de Laurent Gounelle : « On ne peut pas changer les gens, tu sais. On peut juste leur montrer le chemin puis leur donner l’envie de l’emprunter … ».

Pour nourrir votre réflexion, nous vous invitons à consulter l’article de VRANKX F. Enseigner et/ou professer ? In revue Infonursing, ACN, décembre 2014, N° 175 , P.7-9. ou les nombreuses publications de Mr Walter Hesbeen.

Sophie Mariscal et Laurent Couty
HELHa domaine paramédical – site de Jolimont

Suis-nous sur les réseaux sociaux