Le Secrétaire d’État pour la Relance et les Investissements stratégiques au gouvernement fédéral, Thomas DERMINE, a réalisé une visite de notre campus de Montignies-sur-Sambre, ce jeudi 8 février 2024. Son souhait : avoir une vue d’ensemble de toutes les implantations et de tous les cursus de la HELHa, avec un focus sur Charleroi et les projets en cours sur ce territoire au niveau de notre Haute École.

Carolo pure souche, Thomas DERMINE était déjà venu à Montignies-sur-Sambre il y a quelques mois. Après la découverte, cette fois-là, des cursus en Agronomie, ce jeudi, il a rencontré des étudiant·e·s des sections kinésithérapie, développement d’application (informatique) et relations publiques.

Focus sur Charleroi 2025

La rénovation du site actuel de la HELHa à Montignies-sur-Sambre et d’une partie du Grand Hôpital de Charleroi proche du rond-point du Marsupilami a bien entendu été au cœur des discussions. Thomas DERMINE s’est toujours montré très intéressé par le déploiement de l’enseignement supérieur dans sa ville. Ce jeudi, notre Haute École a pu, une fois encore, confirmer sa volonté de jouer un rôle d’ascenseur social auprès des habitant·e·s du bassin carolo mais aussi d’être résolument tournée vers l’extérieur. L’idée est, en effet, d’ouvrir certains futurs espaces au grand public et aux entreprises de la région.

Les différents aspects du projet ont été présentés, soulignant le nécessaire partenariat avec l’UCLouvain et la complémentarité avec le Campus Charleroi Métropole.

A terme, ce sont minimum 4.700 étudiant·e·s qui évolueront sur le campus de la HELHa Charleroi.

Des conseils pour le joggeur

Habitué à la course à pied, Thomas Dermine s’est montré particulièrement intéressé par les travaux de nos étudiant·e·s en kinésithérapie. Si certain·e·s travaillent sur les mouvements de hanche, d’autres étudiant·e·s analysent les « stress mécaniques ». Une difficulté rencontrée par le Secrétaire d’État, en course à pied, en ce moment. Il a donc glané quelques conseils auprès de nos étudiant·e·s au sein du laboratoire FFH (Forme et Fonctionnement Humain).

L’existence d’un appartement aménagé en ergothérapie sur notre campus de Montignies-sur-Sambre ne lui était pas étrangère puisque sa maman est volontaire dans le cadre des exercices de simulations proposés à nos étudiant·e·s. Ce cours de simulation permet vraiment aux futur·e·s ergothérapeutes d’être préparé·e·s à faire face aux diverses situations rencontrées en stage.

« Rien n’est impossible »

Cette phrase a été répétée à plusieurs reprises par le Secrétaire d’État ce jeudi 8 février 2024 à Montignies-sur-Sambre. Porteur d’un message positif et encourageant, Thomas DERMINE a partagé avec

  • nos étudiante·s en développement d’applications (informatique) l’importance de leur diplôme dans le monde actuel,
  • nos étudiante·s en relations publiques l’importance de s’accrocher au secteur qui leur plaît vraiment, en considérant que s’il n’est pas possible d’y travailler en début de carrière, d’autres opportunités arriveront sans doute par la suite.

Des échanges ont eu lieu sur les possibilités de stage sur le bassin de Charleroi mais aussi la nécessité de ne pas baisser les bras devant d’éventuels premiers échecs.

Suis-nous sur les réseaux sociaux