L’enseignant·e en mathématiques est formé·e pour susciter l’intérêt des adolescent·e·s pour des sujets complexes, leur donner confiance en leurs capacités de réfléchir, raisonner, critiquer, calculer, analyser et faire des hypothèses. 

La formation des futur·e·s enseignant·e·s de la Section 3 en Mathématiques s’organise autour de plusieurs axes : un approfondissement de notions mathématiques, une découverte d’éléments didactiques propres à ces notions et une mise au point d’une méthodologie convenant aux deux premiers degrés de l’enseignement secondaire. 

Du point de vue de la matière, les notions fondamentales du programme des quatre premières années de l’enseignement secondaire (géométrie synthétique dans le plan et dans l’espace, ensembles et opérations, arithmétique et trigonométrie) sont approfondies. La formation se consacre ensuite à la structuration progressive et au développement plus systématique de quelques domaines mathématiques relevant de l’enseignement secondaire (géométrie affine et algèbre linéaire, notions liées à l’étude des fonctions et utilisation de ces notions dans la résolution de problèmes). En fin de formation, l’étudiant·e recevra également un complément de culture mathématique, qu’il s’agisse de thèmes directement praticables dans l’enseignement secondaire (comme l’étude du nombre PI ou du nombre d’or avec une approche historique) ou de développements éclairant des parties du programme (comme l’étude des inversions). Dans les modules enseignés sont intégrées des activités de recherche historique, didactique et méthodologique des sujets abordés. 

Un accent particulier sera également mis sur les nouvelles technologies, de plus en plus utilisées dans l’enseignement des mathématiques. 

Pour recevoir les informations importantes de la HELHa

Inscris-toi maintenant
à notre newsletter
ou Suis nos pages Facebook

Suis-nous sur les réseaux sociaux